Le blog des naturopathes et des professionnels du bien-être
Phytothérapie
Phytothérapie

Phytothérapie

La phytothérapie

La phytothérapie, c’est l’emploi de plantes (poudres, extraits, tisanes…) pour soulager les différents maux dont nous pouvons être victimes.

De quoi s’agit-il ?

branche
A travers les siècles, les hommes ont su développer la connaissance des plantes et de leurs propriétés.

Aujourd’hui les preuves de l’efficacité de la phytothérapie et de ses bienfaits incontestables pour notre bien-être lui ont permis d’entrer dans nos vies de tous les jours.

La phytothérapie, une méthode vieille comme le monde

Les fruits, les racines, les plantes et autres substances naturelles ont toujours été connus pour leurs propriétés nutritives, mais aussi pour leurs vertus curatives.

Les premiers textes écrits sur la phytothérapie sont gravés sur des tablettes d’argile en caractères cunéiformes et datent de la civilisation sumérienne, 3 000 ans avant J-C.

earth-661447_1920

De nos jours, les progrès dans l’identification des principes actifs et la découverte de nouvelles propriétés pharmacologiques ont contribué à faire de la phytothérapie une méthode à part entière.

Le succès de la phytothérapie s’explique aussi par la qualité des produits et le niveau de maîtrise technique et scientifique atteint dans ce domaine. L’agronomie, la chimie et la pharmacologie ont en effet permis, en progressant, de mettre au point des formes galéniques plus sûres, plus adaptées et toujours plus efficaces.

Une science reconnue

Dans les années 1980, le ministère de la santé a reconnu officiellement la phytothérapie comme une méthode à part entière en attribuant même le statut de “médicaments” à certaines plantes.

On oppose souvent et malencontreusement les “médicaments classiques”, c’est-à-dire chimiques à la phytothérapie.
Il y a pourtant une place pour ces deux méthodes car elles sont complémentaires !

Plus d’une centaine de grands médicaments viennent des plantes !

mc3a9dicaments_plantes

  • La morphine et la codéine, deux antalgiques majeurs, sont extraits de l’opium (suc du Pavot blanc)
  • L’aspirine, provient du Saule blanc
  • La quinine, anti-malarique universel, provient du Quinquina
  • Le taxotère et la vincristine, médicaments anticancéreux, proviennent de l’If et de la Pervenche de Madagascar
  • La Digitale quant à elle fournit la digitaline, cardiotonique indispensable
  • La Belladone, l’atropine

Par son action en douceur et en profondeur, la phytothérapie contribue au bon équilibre de notre corps en stimulant notre organisme, sans l’intoxiquer, sans effets secondaires et permet une véritable prévention.

Bien choisies et bien utilisées, les plantes soulagent de nombreux problèmes tels que le stress, les insomnies, les douleurs articulaires, les digestions difficiles, les infections respiratoires, …

Le meilleur de la nature

L’efficacité de la phytothérapie repose avant tout sur le choix des plantes. Aussi, la qualité des plantes ou des produits dérivés est quant à elle essentielle.

terre

Cette qualité s’obtient par une sélection rigoureuse de l’espèce, de la partie active de la plante (racine, sommité fleurie, tige, feuille, fruit) en veillant aux bonnes conditions de culture (exposition au soleil, sol, climat) et de période adéquate pour la cueillette. Ensuite, les plantes doivent être contrôlées par de nombreuses analyses garantissant leur innocuité (recherche de bactéries et vérification de l’absence d’éventuels pesticides) mais aussi leur teneur en principes actifs.

Le secret des plantes : La synergie

Le médicament chimique est composé généralement d’un seul constituant actif (une seule catégorie de molécules). Par exemple, prendre de l’aspirine, c’est absorber des molécules d’acide acétylsalicylique et rien d’autre.

Dans la plante (prenons le cas de l’écorce de Saule qui est justement à l’origine de l’aspirine), il y a un grand nombre de composés différents qui auront chacun un rôle à jouer. Certains auront une action antidouleur ou anti-inflammatoire, d’autres vont agir pour favoriser la transport des constituants actifs jusqu’au site d’action, d’autres encore protégeront des effet secondaires éventuels.

flowers-34592_1280

En réalité la plante porte en elle toute la complexité du vivant : c’est cet ensemble (toutes les substances naturelles contenues dans la plante) qu’on appelle le Totum. Au lieu de l’action unique et incisive d’un seul composé, on a dans le Totum, un ensemble de constituants actifs qui agissent en harmonie.

Ce mode d’action spécifique qui fait intervenir plusieurs substances simultanément s’appelle synergie. Ce terme signifie que tous ensemble, ces constituants seront plus efficaces que s’ils étaient pris séparément. Ce phénomène qui peut d’ailleurs être vérifié par l’expérimentation scientifique est maintenant un fait reconnu par tous les spécialistes des plantes.

L’enveloppe végétale

gelules

En dehors du contenu, l’enveloppe de la gélule a également une grande importance : les chercheurs ont mis au point une enveloppe végétale dérivée de la cellulose, substance naturelle présente dans toutes les plantes, en écartant totalement la gélatine, produit d’origine animale.

Véritable révolution, la gélule d’origine végétale offre toute la qualité, la sécurité et l’innocuité qu’il est en droit d’attendre.

C’est le retour de la pureté de la nature !

Avec cette gélule d’origine végétale, la phytothérapie présente l’avantage de proposer des traitements de fond dont l’action est douce et durable. Les médecines alternatives ou naturelles (homéopathie, aromathérapie, herboristerie ou encore phytothérapie) n’agressent pas votre organisme mais stimulent ses réactions de défense immunitaire et l’aide à lutter contre le mal plutôt que de lui imposer des substances agressives qui vont agir à sa place.

La phytothérapie continue de s’enrichir avec de nouvelles espèces pour lesquelles les chercheurs du monde entier découvrent de nouvelles vertus. Apprendre à puiser dans la vaste gamme de plantes proposées deviendra la manière la plus naturelle de prendre ne charge votre propre bien-être ainsi que celle de nos enfants.

Pour les naturopathes et les professionnels du bien-être comme les phytothérapeutes, sachez que le logiciel Jupi’terre répertorie plus de 160 compléments alimentaires (plantes et huiles essentielles) !

jupiterre-facebook-banniere