grippe-large

Grippe saisonnière et vaccination – Octobre

Ce vendredi 07 octobre 2016, le Ministère de la Santé a relancé sa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

En quelques chiffres

Des invitations à la vaccination ont été envoyées à 11 millions de Français, et, à compter du 07 octobre 2016, les pharmaciens vont pouvoir commercialiser le vaccin, version 2016.

Car, on a tendance à l’oublier, la grippe saisonnière n’est pas une maladie anodine : chaque année, elle touche entre 2 et 8 millions de personnes en France et provoquerait entre 1000 et 2000 décès*. En 2015, en France, 1100 cas jugés « graves » ont été répertoriés. Et entre 2013 et 2014, la grippe a contribué (de manière indirecte, en provoquant des complications) à 7700 décès dans l’Hexagone.

Comme chaque année, les individus jugés « à risques » sont les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance respiratoire, cardiaque ou rénale…), les femmes enceintes et les personnes en situation d’obésité sévère avec un IMC supérieur à 40). Pour ces personnes, la vaccination est vivement recommandée : elle est également gratuite grâce à l’invitation envoyée par l’Assurance Maladie. Pour parvenir à une chute radicale de la mortalité liée à la grippe saisonnière, il faudrait que 75 % des personnes à risque soient protégées…

La grippe et ses symptômes

Transmission du virus de la grippe

La grippe est hautement contagieuse. Elle se transmet d’un sujet infecté à un sujet sain via les goutelettes d’eau que notre corps expulse pendant la respiration, l’éternuement, la toux, l’écoulement nasal….

Pour être infecté, il faut en respirer une dose suffisante, et offrir un terrain favorable. Une fois que le virus de la grippe se sera fixé aux récepteurs des cellules, le virus grippal va immédiatement les envahir et les forcer à produire de nouveaux virus ce qui les achèvera.

Symptômes de la grippe

La période d’incubation du virus de la grippe dure de 24 à 48 heures. Après cette période d’incubation, les premières manifestations physiques provoquées par la maladie se font ressentir. A noter qu’une personne est contagieuse pendant environ 6 jours, y compris le jour qui précède le début des symptômes.

Les symptômes traduisent en fait la réaction immunitaire de notre organisme :

  • asthénie
  • maux de tête
  • frissons
  • douleurs musculaires et articulaires
  • fièvre parfois intense (39-40°C)

Le tout peut être accompagné de congestion nasale, pharyngite, toux. C’est à ce moment là que les complications peuvent survenir car l’épithélium des organes respiratoires est irrité, les cellules affaiblies ou mortes. De ce fait, des agents pathogènes peuvent profiter de la brèche ouverte par le virus de la grippe pour pénétrer notre organisme et s’y développer à leur tour. Dans ce cas seulement des antibiotiques peuvent être indiqués.

Le rétablissement est complet chez la plupart des sujets en une à deux semaines.

Un vaccin sans danger pour la santé

Du côté de la sécurité, les professionnels rappellent que l’injection du vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas dangereuse car il ne contient aucun adjuvant et notamment pas d’aluminium. En revanche, des effets indésirables normaux dûs au virus de la grippe type fièvre, douleurs musculaires… peuvent apparaître chez 5 % à 10 % de la population.

Sur la saison 2015 – 2016, la campagne de vaccination avait porté ses fruits : 48 % des invitations avaient abouti à une injection. Le slogan à retenir ? « Pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ».

Et le traitement homéopathique ?

Deux possibilités s’offrent à vous : le vaccin injectable allopathique (VAXIGRIP, INFLUVAC, AGRIPPAL, FLUARIX, MUTAGRIP, IMMUGRIP, GRIPGUARD) à privilégier chez les personnes à risques citées plus haut ou une alternative homéopathique. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un vaccin mais c’est un mode de prévention efficace contre la grippe et les états grippaux.

Chaque année les doses ou tubes granules homéopathiques d’Influenzinum sont produites à partir du nouveau vaccin. La souche d’Influenzinum 2016/2017est une dilution infinitésimale du vaccin contre la grippe 2016-2017.

La composition est différente de celle du vaccin de l’année dernière.

L’Influenzinum « nouvelle souche » est disponible en pharmacie depuis le 07 octobre 2016, date de mise à disposition du vaccin anti grippe injectable (VAXIGRIP, INFLUVAC, AGRIPPAL, FLUARIX, MUTAGRIP, IMMUGRIP, GRIPGUARD).

*Source : Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe.

Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
ABCD Santé vous a préparé des cookies ! Ils ne se mangent pas mais améliorent votre navigation ! En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.